En savoir plus sur le sel

Il est pourtant plus facile qu’on ne le croit de ramener la consommation de sel à des niveaux sains. Voici quelques conseils… Vous pourriez même trouver vos aliments bien plus savoureux qu’avant.

Si le sel fait depuis toujours partie de notre alimentation quotidienne, sa consommation excessive peut nuire à notre santé et notamment provoquer une hypertension artérielle. La pression sanguine augmentant, le risque d’attaque cérébrale et cardiaque augmente lui aussi. Près de 65%* des adultes ont une tension artérielle trop élevée pour être en parfaite santé. La plupart ne le savent même pas car cet état ne s’accompagne d’aucun symptôme.

Tout d’abord, d’où vient tout ce sel ?

Une partie du sel est naturellement présente dans les aliments. Nous en ajoutons également nous-mêmes. Le reste provient des aliments traités. Des substituts de sel sont introduits très progressivement dans notre alimentation pour que nos papilles gustatives aient le temps de s’y accommoder.

Ceci dit, il existe encore de nombreuses raisons pour lesquelles nous avons besoin de consommer du sel. Le sel est composé d’atomes de chlorure de sodium, et nous avons besoin de sodium pour contrôler le volume d’eau de notre organisme et aider nos nerfs et nos muscles à fonctionner convenablement.

Le saviez-vous ?

• La consommation de sel des pays occidentaux s’élève à 9 grammes par jour, soit le double de la quantité idéale préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé.

• Près de 75% de notre consommation de sel est tirée d’aliments traités tels que le pain, les plats préparés, les soupes, les céréales et les en-cas.

• Nous en ajoutons encore 15% pendant la cuisson et à table.

• On n’en trouve que 10% à l’état naturel dans les aliments.

Tenez-vous vraiment à votre sel ?

Les substituts de sel que l’on trouve dans le commerce, à faible teneur en sodium mais riches en potassium, sont parfois conseillés aux personnes soumises à un régime sans sel dans le cadre d’un traitement de la tension artérielle. Pourquoi ne pas réaliser votre propre substitut naturel ? Des herbes aux épices en passant par les citrons et le vinaigre, tout peut apporter à vos aliments le petit plus que vous recherchez :

• Remplacez le sel que vous ajouteriez normalement dans votre casserole ou dans votre assiette par une cuillère à café de basilic, de persil, d’aneth, d’origan, d’épices comme le poivre de Cayenne ou le paprika, ou encore de l’ail, de la pulpe ou de l’écorce de citron…

• Créez votre propre stimulateur de goût en mélangeant des herbes : conservez-les dans un pot en verre étanche à l’air et versez-y quelques grains de riz pour conserver leur sècheresse.

Rappelez-vous de toujours choisir des produits avec le moins d’ajout en sel possible.

Vous réussirez certainement davantage à réduire votre consommation de sel si vous diminuez progressivement la quantité de sel que comporte votre alimentation. Votre goût aura le temps de s’adapter.

En utilisant simplement des herbes et des épices comme le thym, la ciboulette et la coriandre à la place du sel, vous rendrez vos aliments encore plus savoureux qu’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.