10 raisons pour lesquelles les femmes asiatiques sont si minces

Les statistiques affirment que les Asiatiques sont les plus minces de la planète. En particulier, l’obésité chez les Japonaises est de 3,4%, alors que chez les Américaines elle atteint 41,5%. Les choses vont un peu mieux en Europe, mais en moyenne, nous parlons encore d’un peu moins d’un quart de la population féminine concernée par le problème de l’obésité. Comment les Asiatiques gardent-elles ces valeurs si basse ?

Bien sûr, la génétique joue son rôle, mais ne vous racontez pas d’histoires : elles ont aussi de très bonnes habitudes. Nous en avons répertorié 10 dont nous pouvons nous inspirer.
1. Attitude vis-à-vis de la nourriture

Commençons par un discours général : les Asiatiques ont une attitude différente à l’égard de la nourriture. Par exemple, en Occident il y a des « concours de mangeurs », c’est-à-dire des tournois pour ceux qui mangent ceci ou cela plus vite. En général, nous sommes excessivement enthousiastes à l’idée de manger. Ce n’est pas que les Asiatiques n’apprécient pas un bon plat, au contraire, mais en fin de compte, ils le voient comme une nécessité pour vivre.
2. Frit contre vapeur

Ici, chez nous, les restaurants ethniques ont beaucoup de plats frits, mais il faut tenir compte du fait qu’ils essaient de s’adapter à la culture dans laquelle ils s’intègrent. Ce n’est pas qu’au Japon ou en Chine ils ne mangent pas d’aliments frits, mais ils préfèrent d’autres types de cuisson comme la cuisson à la vapeur. Inutile de dire lequel des deux le rend plus gras.
3. Aliments fermentés

La soupe au miso chinois, le natto japonais et le kimchi coréen ne sont que quelques-uns des aliments fermentés qui composent la tradition culinaire asiatique. Les aliments fermentés contribuent à la perte de poids, en particulier la graisse abdominale.
4. Petites portions

Par rapport à nous, en Asie, ils préfèrent faire de petites portions et goûter un peu de tout au cours d’un repas. Des études ont montré que la réduction de la taille d’une portion, même d’une petite quantité, a des effets significatifs sur la perte de poids. De plus, il est statistiquement faux que ceux qui réduisent leurs portions finissent par compenser en mangeant davantage en dehors des repas.
5. Du thé au lieu de l’eau

Au lieu d’eau ou de boissons gazeuses, les Asiatiques boivent du thé, généralement du thé vert. Si les boissons gazeuses sont une mauvaise habitude évidente, il semble que même l’eau froide complique la digestion et a donc des effets négatifs sur la perte de poids.
6. Beaucoup de poisson

Le régime japonais est notoirement riche en poissons qui contiennent beaucoup d’oméga-3 : un acide gras essentiel qui est bon pour le système immunitaire, le système cardiovasculaire, les cellules cérébrales mais qui fait aussi mincir.

Une étude qui a suivi deux groupes ayant le même régime alimentaire et les mêmes habitudes d’activité a montré que ceux qui prenaient des suppléments d’oméga-3 avaient perdu un kilo et demi de plus que les autres.
7. Beaucoup de légumes

En plus du poisson, leur alimentation est riche en légumes qu’ils mangent en grande quantité et d’une manière beaucoup plus savoureuse que la nôtre.
8. Desserts sains

Même leurs desserts sont beaucoup plus sains que les nôtres, sans perdre en saveur. Ils utilisent généralement du riz, des haricots rouges et des algues marines comme ingrédients de base pour les collations salées et les desserts. Essayez-les dans un restaurant ethnique : ils sont bons et ne sont même pas comparables aux bombes caloriques que nous avons l’habitude de manger ici.
9. Marcher

En moyenne, les Asiatiques marchent plus que les Occidentaux et, étonnamment, c’est une habitude liée à une forte densité de population. Vivant dans des villes très peuplées, ils ont l’habitude de se déplacer dans les quartiers à pied et de parcourir de longues distances avec les transports publics.
10. Exercice physique

La médecine traditionnelle chinoise et japonaise est orientée vers la prévention des maux plutôt que vers leur traitement. Pour cette raison, le Tai Chi et diverses formes de méditation sont largement pratiquées au sein de la population et cela les aide à rester en forme dans le corps et l’esprit.

loading...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *