Voici ce qui se passe à votre corps si vous consommez quotidiennement du raisin

Le raisin a une composition si parfaite pour l’organisme humain qu’on le qualifie de lait végétal. Il apporte 70 calories aux 100 g, dont 88 % de glucides, 3 % de protéines et 9 % de lipides contenus exclusivement dans les pépins.
Ses glucides associent le fructose, le glucose et le mannitol qui fournissent un bon quota d’énergie.
Avant maturité, il contient principalement du glucose alors que le raisin très mûr renferme surtout du fructose. Or, le fructose est un sucre dont le métabolisme ne fait pas appel à l’insuline, ce qui évite les « coups de barre hypoglycémiques » en rebond, l’autorise aux diabétiques et le rend recommandable aux candidats à la minceur. D’où la première raison de choisir des fruits bien mûrs.

Outre le fait qu’il apporte une énergie qui n’élève pas la glycémie, le mannitol stimule le transit intestinal. Transit activé par les fibres indigestibles de la peau du raisin. On comprend que l’élimination soit accélérée en douceur, sans irritation pour l’intestin car les pectines apaisent et tapissent les muqueuses tandis que les oligosaccharides encouragent le développement d’une flore intestinale équilibrée.

• Potassium pour éliminer et pour la tension.

Grâce à son potassium qui, avec le calcium, joue un rôle important dans la régulation de la pression artérielle, le raisin combat l’hypertension et, chez les personnes traitées, la cure permet de diminuer les doses de médicaments hypotenseurs.

• Silicium contre les rhumatismes et l’ostéoporose.

Le silicium est un oligo-élément essentiel qui permet la fixation par l’organisme des autres minéraux et notamment celle du calcium. Il intervient dans la croissance osseuse, la régénération du squelette ainsi que dans l’élaboration des cartilages et du tissu conjonctif.

• Magnésium anti-stress et anti-fatigue.

Grâce à sa forme liquide isotonique, le magnésium du raisin est mieux assimilé que lorsque nous le consommons dans des aliments secs comme le chocolat ou les céréales.

• Cuivre anti-infectieux et anti-oxydant.
• Vitamines B pour la construction des muscles et de tous les tissus.
• Vitamine C pour le tonus, les défenses immunitaires et contre le vieillissement.
• Vitamine E antioxydante et pour l’équilibre hormonal.

• Les extraits de raisin dopent l’immunité et expulsent les virus, les caries et le rhume des foins.

D’Hippocrate à Johanna Brandt, les pionniers de la cure de raisins avaient empiriquement constaté que celle-ci permet d’éviter la plupart des maladies. Aujourd’hui, on pense que le fruit de la treille renforce les défenses immunitaires de l’organisme.

En 1999, une étude italienne montre que les polyphénols du raisin, à une concentration produite par une consommation normale, sont des facteurs importants dans les réactions immunitaires qui luttent contre les infections, les inflammations et les cancers. Les chercheurs suggèrent que les extraits de raisin pourraient faire partie des traitements médicaux de ces maladies.

Des chercheurs finlandais ont découvert que les extraits de pépins de raisin protégeraient contre le rhume des foins.
Au Japon, des brevets ont été déposés pour l’action anti-carie de ces substances qui, en se fixant sur le glycocaix bactérien, empêchent la formation de la plaque dentaire et de caries.

Facile et utile : les cures d’OPC de raisin.

Si vous n’aimez pas le raisin, si vous n’avez pas envie d’entreprendre maintenant une cure de raisin ou si votre vie ne vous le permet pas et pour bénéficier toute l’année des vertus protectrices et anti-âge de ses polyphénols, faites des cures régulières d’OPC de Raisin sous forme de complément nutritionnel dont LYMPHALINE offre les meilleures formules (dosage, qualité)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.