Des fruits et légumes cinq fois par jour

Voilà pourquoi nous devons manger des fruits et légumes cinq fois par jour

Consommons fruits et légumes en abondance, car ils nous fournissent un maximum d’éléments vitaux en limitant l’apport calorique! Vibrant Produce

Ces aliments constituent la base d’une alimentation qui contribuera grandement à votre bien-être.

Nous vous expliquons pourquoi

Une place capitale

Leurs nombreuses propriétés bénéfiques font des fruits, des légumes et des plantes aromatiques le plus important groupe alimentaire de la pyramide après les boissons. Ce sont eux qui ont la plus forte densité de nutriments et de substances actives ou, en termes d’énergie, la plus grande concentration d’éléments protecteurs et favorables à la santé.

Cette proportion élevée de substances de grande valeur a contribué à donner aux légumes et aux fruits une place capitale dans la pyramide alimentaire. Leur importance pour notre santé est incontestable.

De la diversité dans la fraîcheur

Tous les légumes et tous les fruits favorisent la sensation de bien-être de l’individu. Il vaut donc la peine d’en varier au maximum la consommation et d’en manger abondamment.

Ce qui n’est pas difficile compte tenu, par exemple, du choix qu’offrent les rayons produits frais des magasins Migros. Des salades croquantes à souhait, des légumes crus et des fruits frais ont une action rafraîchissante et revigorante. Les jus de fruits et de légumes, ainsi que les fruits secs, constituent une solution fort pratique et bien utile pour les collations entre les repas principaux.

D’anciennes connaissances et des découvertes

Outre les vitamines connues de longue date (vitamine C dans les agrumes, provitamine A dans les carottes), les minéraux et les fibres alimentaires, les fruits et légumes renferment toute une série d’éléments découverts récemment, appelées «substances végétales secondaires» et que nous percevons par leurs couleurs, leurs parfums et leurs goûts.

On peut citer la couleur vive des poivrons, des tomates ou des raisins noirs, le parfum de la ciboulette ou le goût très prononcé du raifort; tous sont les effets perceptibles de ces substances secondaires tout à fait singulières.

En effet, leur action ne se limite pas à aiguiser nos sens et à augmenter notre plaisir gustatif; elles ont bel et bien des effets bénéfiques pour notre santé, allant jusqu’à offrir une certaine protection contre le cancer, contre les agents pathogènes et les radicaux libres ou influencer positivement le taux de cholestérol et les réactions du système immunitaire.

Cuisson et préparation

Les légumes cuits «al dente», les potages qui réchauffent ou les gratins sont souvent les plats principaux de nos menus. Leur préparation ne réjouit pas seulement les sens, mais aussi le corps: le processus de cuisson ou l’adjonction d’un peu de matière grasse améliore l’assimilation de certaines de leurs substances.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la chaleur n’a pas nécessairement un effet négatif; il est des substances qu’elle ne détruit pas; c’est le cas, par exemple, du lycopène, le colorant de la tomate: la sauce tomate, les conserves et le ketchup sont de meilleurs fournisseurs de lycopène que la tomate fraîche.

La purée de tomate contient dix fois plus de ce colorant que la tomate fraîche. Il en va de même des carottes: cuites et débitées, le bêta-carotène qu’elles renferment est mieux assimilé par l’organisme. De plus, l’assimilation de leurs substances liposolubles est meilleure lorsque les légumes sont additionnés d’un peu d’huile ou de crème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.