Voici les 7 signes qui peuvent révéler un déficit en sérotonine

La sérotonine est un neurotransmetteur permettant le transfert de messages et d’informations d’une zone du cerveau à une autre. Une présence adéquate et un fonctionnement correct permettent de réguler de nombreux aspects physiologiques tels que le sommeil, la libido, l’humeur, la faim, l’apprentissage et la mémoire. Une carence en cet agent chimique peut causer des problèmes tels que anxiété, panique, colère, dépression et autres maux physiques.

Les systèmes cardiovasculaire, musculaire et endocrinien sont également stimulés positivement lorsque de bons taux de sérotonine circulent. Lorsque cette substance n’agit pas comme il se doit ou n’est pas véhiculée dans les quantités nécessaires, cela peut être dû à l’absence ou au dysfonctionnement de ses récepteurs, à sa faible production ou à une insuffisance de tryptophane. Voici quelques signes pouvant révéler un déficit en sérotonine:

L’insomnie. La sérotonine est directement liée à la production de mélatonine, donc à la gestion des rythmes circadiens et des cycles du sommeil. Lorsque ses niveaux sont bas, une personne peut avoir des difficultés à s’endormir, à dormir et à avoir une mauvaise qualité de repos.
L’anxiété. Une faible production de sérotonine est presque toujours associée à des troubles d’anxiété généralisés, à un trouble obsessionnel compulsif et à un trouble panique. Les sujets qui révèlent génétiquement ou pathologiquement un niveau insuffisant de neurotransmetteur présentent donc des altérations dans les mécanismes du comportement.

Problèmes de digestion. Des études récentes ont montré que la plus grande quantité de sérotonine n’est pas produite par le cerveau mais par l’intestin. L’agent chimique ne voyage pas dans le corps entre les deux organes, mais joue un rôle essentiel dans les deux. Par exemple, des liens entre le syndrome du côlon irritable et les niveaux de sérotonine sont apparus, bien que la dynamique de l’interaction ne soit pas encore claire.
Fatigue. La production et l’utilisation de l’énergie sont deux autres domaines dans lesquels la sérotonine devient pertinente. Une déficience du neurotransmetteur peut provoquer un épuisement fréquent, par conséquent, rétablir les niveaux revient à donner une nouvelle charge à l’organisme.
Déficits cognitifs La sérotonine est cruciale dans le développement global de la pensée logique et rationnelle, et en particulier du point de vue de la consolidation mnémonique.

Tout en rétablissant temporairement les niveaux de sérotonine, le corps tente de l’intégrer en prenant des aliments qui peuvent aider à augmenter son volume. Cependant, ce sont des solutions tampons, avec des pics destinés à précipiter rapidement et à causer un inconfort.
Moins d’accord émotionnel. Un manque de sérotonine peut non seulement réduire la libido, mais également générer moins de liens avec le partenaire.
Avant de recourir à un support pharmacologique, il est possible d’améliorer naturellement la quantité de sérotonine, en combinant exercice physique et nutrition correcte. Il est conseillé d’éliminer ou de modérer la consommation de caféine, de graisses saturées et de sucres simples, et inversement, de consommer davantage d’aliments riches en protéines, en glucides, en vitamines B et en oméga3 (céréales, légumes, légumineuses, noix). Être en plein air, faire des activités amusantes, créatives et relaxantes, puis créer un contour parfait pour garantir un bien-être psychophysique et biochimique adéquat.

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *