Les édulcorants : qui sont-ils et que font-ils ?

Nous en consommons tous les jours sans forcément le savoir : des boissons « light » aux confitures allégées en passant par les sucrettes pour le café, ils sont vraiment partout ! Mais que doit-on en penser ?

Une question de goût
Les édulcorants ressemblent à du sucre, sans en être. Ce sont des produits de synthèse qui imitent le goût du sucre tout en ayant un apport calorique moindre. Il en existe plusieurs sortes, tels la saccharine ou le maltitol, mais le plus connu reste l’aspartame.
Ce dernier a beaucoup fait parler de lui aux Etats-Unis où il y a été accusé de tous les maux dans les années 80. Depuis, de nombreux tests l’ont mis or de cause et il a été avéré qu’une consommation raisonnable est sans danger. Et c’est rassurant, car cette substance est aujourd’hui contenue dans plus de 6000 produits ! A noter : seules les personnes atteintes d’une maladie très rare (la phénylcétonurie) doivent l’éviter.

Et pour la ligne ?
En réalité, l’aspartame est tout aussi calorique que le sucre (4 kcal par gramme), mais son pouvoir sucrant étant très élevé, on en utilise beaucoup moins ! 1 gramme d’aspartame sucre aussi bien que 200g de saccharose (le sucre de table traditionnel), d’où son appellation « d’édulcorant intense ». Du coup, le calcul est très vite fait : l’apport en calories des édulcorants est bien plus faible que celui du sucre dans la mesure où les quantités utilisées sont proportionnellement infimes. Par exemple, une canette de soda light contient moins d’1 kcal, contre 148 * pour un soda classique !
Par contre, il faut faire attention : l’aspartame supporte mal la cuisson.

Contre les caries
Une autre catégorie d’édulcorants, moins connue, est celle des sucres alcool dans laquelle on trouve des substances comme le Xylitol ou le sorbitol, qui sont entre autres utilisées dans les chewing-gums. Ils ont presque le même pouvoir sucrant que le sucre standard mais sont non fermentescibles (c’est-à-dire qu’ils ne favorisent pas l’apparition de caries dentaires).
Pour peu que l’on n’en abuse pas les édulcorants peuvent faire partie de notre alimentation quotidienne ; grâce à eux, on peut même s’offrir des petits plaisirs plus souvent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.