L’eau, mon secret de santé

Oubliez les sodas ! Quand vous avez soif, buvez de l’eau : plate ou gazeuse, il n’y a rien de meilleur pour votre organisme et, donc, pour votre santé. Nous devons boire de l’eau pour être en bonne santé. Parce que notre corps est composé à 60 % d’eau, soit environ 30 litres pour 55 kilos. Et même 75 à 80 % pour le bébé. Sans elle, nous ne survivons pas plus de deux à trois jours. Alors que notre organisme peut supporter plus longtemps une privation de nourriture. La boisson nous en apporte 1 à 1,5 litre, les aliments, un litre. L’organisme produit le reste en fonctionnant : c’est ce qu’on appelle l’eau métabolique.

Que se passe-t-il dans notre corps quand nous buvons de l’eau ?

Lorsque nous la buvons, l’eau arrive en quelques instants dans l’estomac. Les muqueuses l’absorbent peu. Elle se mélange aux aliments et parvient dans le tube digestif où elle passe dans la circulation sanguine. Seule une petite quantité (environ 0,1 à 0,3 litre) se retrouve dans les selles. Une fois dans le sang, elle se distribue dans tous nos organes. La peau en a besoin pour maintenir son taux d’hydratation optimal. Faute de quoi, elle n’assure plus sa fonction de barrière avec l’extérieur et ne régule plus la température du corps grâce à la transpiration. Les reins en ont besoin pour épurer le sang. Quant à notre cerveau, il est composé à 90 % d’eau.

Combien d’eau boire par jour ?

Les spécialistes recommandent souvent de boire au minimum 1.5 L d’eau par jour. En pratique, les besoins en eau dépendent de plusieurs paramètres, comme le climat et le niveau d’activité physique. L’organisme est composé d’environ 65% d’eau, soit 45 L pour quelqu’un pesant 70 kg. Notre corps perd chaque jour son eau par la respiration, la transpiration, l’urine et les selles. Pour rester en forme, il est indispensable de remplacer cette eau éliminée, via des boissons et des aliments contenant de l’eau.

Que se passe-t-il si on ne boit pas suffisamment ?

Lorsqu’on ne boit pas suffisamment, le corps se déshydrate peu à peu. Même une déshydratation légère de 1 ou 2 % a déjà des effets sensibles (fatigue, perte de concentration, bouche sèche, urine foncée…). Une déshydratation plus importante (environ 20 %) devient très grave et peut devenir mortelle. Les effets de la déshydratation sont d’abord la soif, une fatigue accrue, des maux de têtes, et un manque d’énergie global. Ensuite, d’autres effets se font sentir : les maux de têtes s’amplifient, et des crampes apparaissent. A des stades plus avancés, il peut être difficile d’avaler ou d’uriner.

A quelle fréquence faut-il boire ?

La règle d’or est de boire avant d’avoir soif, car la soif est un des premiers signes de déshydratation. Il est préférable de boire régulièrement tout au long de la journée.

Quelle eau boire?

Les nutritionnistes conseillent de changer régulièrement d’eau pour diversifier les apports en oligo-éléments et en sels minéraux. Vous pouvez consommer sans modération des eaux faiblement minéralisées (moins de 500 mg/litre) : Mont-Roucous, Volvic, Evian, Thonon. Rien ne vous empêche de boire des eaux plus  » riches « , mais pas exclusivement. Le choix est vaste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.