Açaï : la baie détox

Imaginez : un petit fruit au goût de chocolat et aux vertus anti-âge ! Si la baie d’Açaï débarque tout juste en Europe, elle fait déjà des ravages depuis plusieurs siècles au Brésil. Revenons au B.A-BA de cette baie !

Made in Brésil
 


Cette petite baie couleur pourpre nous vient d’Amazonie. Elle pousse sur les gigantesques palmiers de la forêt tropicale brésilienne. Là-bas, la baie d’Açaï se consomme déjà depuis plusieurs générations ! Mais attention car les Brésiliens ne peuvent pas la déguster juste après l’avoir cueillie, celle-ci doit d’abord être traitée. Il faut extraire la noix de manière industrielle pour n’en manger que la pulpe.


 
Açaï : Un fruit si vertueux
 


Si la baie d’Açaï fait aujourd’hui tant de ravages en Grande-Bretagne, c’est autant pour ses délicieux arômes cacaotés que pour ses bienfaits pour la santé. La pulpe de la baie d’Açaï regorge en effet d’anthocyanins : des antioxydants pourpres colorés que l’on trouve par exemple dans le raisin.

Trente fois plus nombreux dans la baie d’Açaï que dans le vin rouge, ces antioxydants nous aident à conserver une peau jeune. Cela en neutralisant les radicaux libres responsables du vieillissement cutané.
 
A boire et à manger
 
La baie d’Açaï peut se consommer sous forme de gélules, de pulpe surgelée (dans les magasins bio ou sur internet). Dégustez cette purée en la mixant avec d’autres fruits frais, vous obtiendrez un succulent smoothie détox ! Ou, comme les Brésiliens, ajoutez une bonne portion de pulpe de baie d’Açaï pour accompagner un poisson grillé, ou une viande.
Pour vos plats ou pour vos desserts, la baie d’Açaï ravira donc vos papilles et votre corps. Avis aux sportifs : juste avant un match, n’hésitez pas à siroter un grand verre de jus d’Açaï !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.