l’homme surnommé «le plus sale du monde» est mort à 94 ans

« L’homme le plus sale du monde », est décédé à l’âge de 94 ans. Amu Haji était connu pour le fait qu’il ne s’était ni douché ni lavé pendant plus d’un demi-siècle.

Selon les médias iraniens, le vieil homme, qui a fait l’objet d’un court documentaire intitulé L’étrange vie d’Amu Hadji en 2013 , est décédé dans le village de Dzhega, dans la province du Fars, au sud de l’Iran.

Comme le rapporte The Guardian, Hadji vivait dans une hutte. Amu a dormi dans un trou dans le sol dans sa vieillesse. Pendant plus de 60 ans, il ne s’est même pas lavé à l’eau. Selon le communiqué de l’élu local, il n’a pas pris de douche de peur de « tomber malade ».

Enfin, ils l’ont persuadé de se laver

En 2014, le Tehran Times a rapporté que Hajji avait l’habitude de manger des animaux qu’il avait trouvés renversés sur le bord de la route. De plus, selon des rapports locaux, il fumait une pipe remplie d’excréments d’animaux et croyait que la propreté le rendrait malade. Il y avait aussi des photos de lui fumant cinq cigarettes à la fois.

Pourtant, il y a quelques mois, selon un rapport de l’agence IRNA, des villageois là -bas « l’ont emmené aux toilettes pour la première fois pour se laver « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.