Relevez le défi « j’arrête de me plaindre » pendant 1 mois

C’est l’idée de deux Belges néerlandophones, Greet Van Hecke et Isabelle Gonnissen, qui ont choisi de lancer le « 30 jours sans se plaindre ». Au départ elles on commencé le challenge du 15 janvier – au 14 février, jour de la St Valentin (jour le plus déprimant de l’année?)

30 jours sans se plaindre

Les deux jeunes femmes partent du principe qu’ »un esprit négatif ne donnera jamais une vie positive ». Elles souhaitent ainsi « inspirer et encourager les gens à être plus positifs ». Cette idée est soutenue par le ministre flamand du bien-être, Jo Vandeurzen, car il est scientifiquement prouvé que la négativité est mauvaise pour la santé.Le fameux syndrome de Caliméro…
Un mois sans râler… c’est possible?

Un mois, c’est long. Est-ce que l’être humain est capable de ne pas se plaindre pendant si longtemps? Et si se plaindre était – parfois du moins – nécessaire? Ok, on ne va pas se mettre la pression, au risque de finir par se plaindre de ne pas pouvoir se plaindre. L’idée de Greet et d’Isabelle n’est pas réellement de t’empêcher de lâcher un petit juron de temps en temps, mais bien de te faire voir les choses autrement, de sensibiliser le public, de manière ludique, sur les risques et dangers du stress, du burn-out, de la dépression. En un mot, c’est t’amener à tester une nouvelle philosophie de vie… et peut-être arriver à se plaindre moins, mais mieux?

Pour arrêter de vous plaindre, voici quelques conseils, car il peut être difficile d’y arriver sans aucune aide extérieure.
Comment ne pus se plaindre ?

1. Vous pouvez arrêter de vous plaindre en vous focalisant sur autre chose que celle sur laquelle vous portez votre attention. La focalisation conduit nos émotions.

2. Nous avons tous des soucis ou des problèmes à gérer. Vous devriez vous souvenir dans vos moments négatifs que c’est positiver qui peut vous amener à une meilleure vie.

3. Quand vous vous plaignez, demandez-vous s’il n’y aurait pas quelqu’un qui va moins bien que vous. Vous devriez être reconnaissant des choses que vous avez déjà.

4. Un moyen de réduire ou de supprimer l’envie de se plaindre est de se dire que si vous voulez accomplir de grandes choses vous ne devez jamais vous plaindre et ne jamais vous expliquer. Prenez en main votre vie et cultivez votre propre destiné.

5. Arrêtez de vous plaindre, en passant par la gratitude. Si vous êtes dans la gratitude, vous ne pouvez pas vous plaindre. Si vous vous plaignez, essayez de voir dans ce qui vous mets dans cet état un coté positif.

6. Une des solutions essentielles pour vous plaindre moins pendant votre journée, est de prendre la responsabilité de ce que vous ressentez. Que voulez-vous ressentir ? En prenant cette responsabilité vous apprenez à arrêter ce processus de plainte et en faisant cela vous commencez à voir des différences positives dans votre vie. Cela demande de l’entrainement, c’est quelque chose à développer.

7. Ne pensez plus je dois faire cela, pensez plutôt je vais vers cela. Ce petit changement de mots à une grande influence. Essayez vous noterez un changement notable dans votre état d’esprit.

8. Débutez la journée en repensant à toutes les choses que vous appréciez dans la vie. La façon dont vous débutez votre journée à une grande influence sur son déroulement. Donc mieux vous la débutez et moins vous vous plaignez par la suite.

9. Avez conscience qu’il est trop simple de réagir toutes les choses qui semblent frustrantes sans jamais réaliser que vous n’êtes pas toujours directement responsables de cela. Les circonstances font que parfois les choses sont compliqués. Vous n’avez pas besoin de vous faire du mal en vous maltraitant l’esprit.

10. Il y a de nombreuses façons de voir la vie et ce qu’elle a de magnifique, mais dans nos vies et ce monde compliqué nous pouvons avoir tendance à l’oublier. Nous sommes des humains et la moindre petite chose désagréable peut nous mettre les nerfs à vif. Une façon d’arrêter de se plaindre est de voir ces mauvais choses qui arrivent dans votre vie, ces critiques, ces erreurs, ces injustices comme une opportunité de changer. Cela vous donnera l’opportunité que cela ne se reproduise plus.

11. Il y a plusieurs méthodes pour arrêter de se plaindre, ou pour au moins limiter cela. Rappelez-vous qu’en jugeant les choses, si vous les jugez mauvaises, vous allez vous plaindre. En arrêtant de juger vous arrêter de vous plaindre. Facile non ?

12. Quand vous vous plaignez, vous dépensez votre énergie inutilement, si ce n’est pour vous donner mal à la tête. Plus vous vous plaignez plus vous avez envie de vous plaindre, cela engendrant de nouvelles pensées négatives, vous amenant à vous plaindre de nouveau…c’est un engrenage infernal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.