Une infirmière rentre chez elle après 14 heures de travail : les paroles de son mari nous ouvrent les yeux sur ce dur travail

Au sommet de la liste des professions les plus précieuses, les plus belles et les plus difficiles à la fois, il y a certainement celle d’auxiliaire médical, d’infirmière ou d’infirmier. Nous parlons de ceux qui passent quotidiennement des journées interminables et épuisantes à prendre soin des gens, à soulager leurs souffrances, à les aider dans la maladie, à guérir et à réconforter les membres de leur famille en cas de perte. Cet article est dédié à tous les agents de santé, les anges sans ailes et les héros normaux.

Philip Urtz est originaire de Rome mais vit à New York, il est marié à Jessica, qui travaille comme infirmière. Son épouse affronte chaque jour avec passion, dévouement et amour, aux côtés de personnes de tous les sexes, de tous les âges et de toutes les ethnies qui se battent pour leur santé et leur vie.

Quand elle rentre à la maison, elle est si fatiguée qu’elle a juste le temps de manger quelque chose à la volée, de se mettre au lit et de reprendre des forces pour un autre jour. La routine difficile est presque toujours la même : se lever très tôt, se doucher, préparer les repas, embrasser son mari et son chien, puis aller au travail.

Un de ces innombrables jours comme les autres, après 14 heures de travail non-stop et un repas frugal, Philippe a décidé de faire quelque chose pour honorer cet investissement personnel en publiant un message sur les réseaux sociaux qui devint rapidement viral. Voilà ce qu’il a écrit :

« Voici mon épouse, Jessica, en train de manger un sandwich après un tour de travail de 14 heures. Elle revient du travail, a juste assez de temps pour manger et se préparer à dormir avant, de nouveau, de repartir au travail. (…)
Attaques, accidents de voitures, de moto, chutes, fractures, dommages cérébraux et plus encore. Elle prend soin des mères, pères, sœurs, frères, amis et membres de la famille. Peu importe qui vous êtes ou ce qui s’est passé.

Elle prendra soin de vous. Elle a rarement le temps de s’asseoir pour manger. Elle rentre à la maison après 14 heures, retire ses chaussures qui ont traversé sang et larmes et ne souhaite que s’asseoir. Je ne lui demande pas comment a été sa journée, car elle n’aime pas parler du travail quand elle est à la maison et ça aussi je le comprends.ADVERTISEMENT

Parfois elle rentre heureuse, d’autres fois, elle rentre triste. Mais ça importe peu comment elle se sent, elle sera toujours prête pour son prochain tour de travail. Je l’aime de tout mon cœur. Ma femme est mon héroïne. Elle exerce le métier d’infirmière. »

Les paroles de Philip sont dédiées à chaque homme ou femme qui fait le même travail que Jessica, un acte de courage, de respect pour chaque individu, un geste d’une force incroyable qui passe souvent sous silence. Les infirmières et les infirmiers font leur travail sans demander d’être célébrées, sans exiger quoi que ce soit au-delà du maigre salaire par rapport à l’enjeu de leurs tâches. Pour une fois, ces mots sont pour eux tous, juste pour dire « merci ».

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *