“Personne ne nettoie sa maison tous les jours. Personne ne fait l’amour tous les jours ». Le message de cette maman sur la parentalité devient viral…

Comme bien d’autres mamans, il arrive parfois que Laura Mazza soit au bout du rouleau.

Voilà donc pourquoi elle a décidé de partager aux internautes un témoignage qui risque de redonner confiance à bien des mamans!

Voici son témoignage:

« Les gens me disent toujours : « Je ne sais pas comment on fait avec trois enfants. Je n’y arrive même pas avec un ».

Et je dirai toujours que le premier est le plus dur.

Je n’avais jamais été aussi choquée, aussi épuisée et aussi privée de sommeil de toute ma vie. Oui, 3, c’est dur. Mais entrer dans la maternité pour la première fois est comme une tornade qui vous emporte dans un tourbillon pour ensuite vous cracher. Ces jours sont de loin les plus difficiles.

Mais ce que je sais, c’est ceci; les jours où on se sent comme si on avait reçu un coup de pied au vagin et qu’on a la gueule de bois sont rares. Vous pouvez embrasser votre bébé, il peut dormir dans vos bras, vous pouvez avoir une routine ou non et rien de mal ne viendra de lui.

Certains jours, vous prendrez une douche, d’autres jours, vous sentirez comme un orang-outan à ramasser des puces sur votre tête.

Certains jours, vous vous sentirez bénies, d’autres jours, vous vous détesterez pour avoir lutté parce que tout ce que vous vouliez était un bébé. Mais les deux attitudes sont correctes et aucune d’elles ne fait de vous une mauvaise mère.

Trouver une gardienne, dormir, passer votre bébé à votre partenaire comme un ballon de football, ou mettre le bébé dans son lit agréable et en sécurité pendant que vous prenez une minute, c’est ok aussi. 

Votre santé mentale est importante. Vous êtes toujours une personne. Vous n’avez pas besoin de vous épuiser pour être une bonne mère. Vous n’avez pas à vous perdre.

Personne ne nettoie sa maison tous les jours. Personne ne fait l’amour tous les jours. Personne n’arrive à tout faire. Et nous faisons tous des conneries.

J’ai eu une césarienne qui a été difficile et un accouchement par voie vaginale qui a été très difficile aussi. 

J’ai nourri mes enfants avec des préparations pour nourrissons, j’ai allaité au sein, j’ai nourri mes bébés, tout cela. Tout cela incroyable, et pourtant mes enfants jurent encore au mauvais moment et ils font des crises de colère et mangent sur le sol. Tous les trois. Ça ne sert à rien de se morfondre.

Je ne me suis jamais autant disputée avec mon mari. Deux navires naviguant dans la nuit. Mais on finit par se retrouver, je vous le promets.

Donc, je ne sais pas comment je le fais avec trois, et je ne sais pas comment vous vous en sortez avec un, mais le fait est que nous finissons toujours par bien s’en sortir.

Vous êtes incroyables. À travers les larmes, les couches de merde, les premiers pas, vous êtes incroyables. 

N’en doutez jamais parce que ces petites monstres, ils ne le vous diront jamais, mais pour eux, vous êtes une merveille. 

Pour eux, vous êtes tout. »


loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *