Un jeune menuisier construit des abris mobiles pour que les sans-abri restent au chaud cet hiver

Un menuisier de Toronto construit des abris isolés et mobiles pour les sans-abri qui seront à l’extérieur cet hiver.

Khaleel Seivwright, 28 ans, a commencé à construire des abris mobiles pour les sans-abri le mois dernier. Chaque unité coûte environ 1 000 $ en matériaux et prend Seivwright huit heures à construire. Mais il les a volontiers distribués gratuitement.

«Il me semblait que quelque chose que je pouvais faire serait utile parce qu’il y a tellement de gens qui restent dans des tentes», a déclaré Seivwright à la CBC. «Je n’ai jamais vu autant de gens rester dehors dans les parcs, et c’est quelque chose que je pourrais faire pour m’assurer que les gens qui restent dehors en hiver puissent survivre.

Seivwright dit que les abris pourront garder les gens confortablement au chaud avec leur propre chaleur corporelle à des températures aussi basses que -20 ° C.

Pour aider à financer sa mission, Seivwright a lancé une collecte de fonds en ligne qui a permis de recueillir plus de 50 000 $.

«Je suis ravi de faire cela parce que je sais que cela peut fonctionner, j’aime concevoir et construire différentes idées intéressantes et je sais que cela pourrait aider au moins quelques personnes à passer cet hiver qui ne le pourraient pas et d’autres à l’avenir également. En tant que refuges sont généralement à pleine capacité à un moment de l’hiver à Toronto et également à cause de ce coronavirus, faire de l’espace pour permettre la distanciation sociale mettra encore plus de pression sur la capacité de Toronto », a-t-il écrit sur GoFundMe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *