Il y a maintenant un nom pour la génération micro née entre 1977-1983

Ils sont nés entre 1977 et 1983, ils ont connu « l’ancien régime » mais maîtrisent encore le monde actuel: voici les « xennials », une génération entre deux époques…

Coincés entre la génération X (années 60-80) et les enfants du millénaire (« Millennials », années 80 – 2000), les « xennials » se distinguent de leur aînés et successeurs par la particularité d’avoir vécu en direct la transition technologique.

Du téléphone à cadran à Facebook
Ils ont connu une société non connectée, le téléphone à touches, voire à cadran, le téléviseur à tube cathodique, l’argentique, la cassette audio, le magnétoscope, l’Atari puis les consoles 8 bits, la lettre manuscrite, Windows 95, les disquettes, la gravure de CD, l’absence du portable, les cabines téléphoniques, les appels PCV, la naissance d’internet, le chant du modem, l’apparition du bipeur, du GSM, du MP3, la première Playstation, l’émergence des appareils photos numériques, des smartphones et des réseaux sociaux.

Le futur en direct
Cette micro-génération a grandi au milieu des vestiges du passé peu à peu balayés par les vagues successives du progrès mais ont su saisir au vol chacune de ces révolutions. Une existence singulière, divisée entre une enfance analogique et une vie adulte numérique. Ils se souviennent d’un monde « englouti » mais exploitent sans amertume les outils d’aujourd’hui. S’ils ne possèdent pas l’audace et la maîtrise technologique de la génération Y (« Digital natives »), ils sont montés à bord du train de l’évolution, au contraire de nombreux de leurs aînés, et n’ont, pour la plupart, aucun mal à y rester.

Source :7/7

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *