Un mois avant une crise cardiaque, votre corps peut vous alerter avec ces 8 symptômes

Comme nous le savons, la prévention est le meilleur remède contre tous les maux. Elle permet d’isoler un symptôme et de combattre un mal dans les premières périodes de son apparition. Dans cet article, nous avons rassemblé 8 symptômes qui peuvent annoncer une crise cardiaque jusqu’à un mois (ou plus) avant qu’elle ne se produise. Nous ne parlons pas de symptômes bénins, mais de véritables manifestations atypiques de notre corps. Ce n’est évidemment pas un encouragement pour devenir hypocondriaque, mais plutôt un stimulus pour mieux connaître notre corps et écouter ce qu’il a à nous dire.

8. Fatigue inhabituelle

La fatigue inhabituelle est un symptôme qui touche davantage les femmes que les hommes. Il ne s’agit pas d’une fatigue normale due aux choses à faire, mais une réelle difficulté à effectuer les actions les plus courantes, surtout en fin de journée.
7. Douleurs abdominales

Ce symptôme précurseur peut affecter les femmes autant que les hommes, même dans 50% des cas. Parmi les troubles, il y a le ballonnement de l’abdomen, des nausées (à la fois sur un ventre plein et vide) et en général un sentiment de gêne.

6. Insomnie

L’insomnie peut être un facteur d’avertissement, en particulier chez les femmes, et conduit généralement à des niveaux élevés d’anxiété et de distraction. Parmi les troubles, il y a à la fois la difficulté de s’endormir et le fait de se réveiller dans les premières heures du matin.
5. Souffle court

L’essoufflement, dont le nom est dyspnée, se produit lorsque vous avez de la difficulté à inhaler une respiration profonde. Cela se produit dans 40 % des cas, tant chez les hommes que chez les femmes, six mois avant une crise cardiaque. En général, si ce n’est pas le cas, il est toujours bon d’effectuer des contrôles.

4. Perte de cheveux

Bien qu’il s’agisse d’un phénomène très courant, la perte de cheveux peut aussi être un signal d’alarme pour les hommes et les femmes, surtout si elle se vérifie à l’arrière de la tête et rapidement.

3. Rythme cardiaque irrégulier

L’arythmie cardiaque (irrégularité du rythme cardiaque) et la tachycardie (rythme cardiaque acceléré) sont des symptômes précurseurs récurrents, surtout s’ils surviennent sans la présence de causes externes, comme les états d’anxiété ou une activité physique inhabituelle. Ssurtout si les symptômes persistent après quelques minutes, consultez un médecin.
2. Transpiration excessive

Si elle n’est pas associée à des facteurs comme la chaleur ou la ménopause, la transpiration abondante peut être un facteur d’alarme. Nous parlons évidemment d’une sensation de chaleur extrême semblable à celle des états fébriles, associée à une transpiration qui va jusqu’à tremper les draps pendant la nuit.
1. Douleur thoracique

La douleur dans la poitrine est un symptôme très commun et surtout chez les hommes, elle est directement associée à l’arrivée d’une crise cardiaque. La sensation de douleur et d’oppression à la poitrine s’étend vers les bras (surtout à gauche), à la mâchoire, au cou et à l’estomac. Dans tous les cas, c’est un symptôme à ne pas prendre à la légère!

loading...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *