Selon une étude, le second enfant serait le plus “difficile”

Une nouvelle étude affirme que les enfants d’âge préscolaire sont plus susceptibles de mal se comporter, avec parfois des conséquences graves. Selon un rapport de Joseph Doyle, un économiste du MIT, la «malédiction du second-né» pourrait être vraie après tout. Doyle et ses collègues disent que les seconds-nés (en particulier les garçons) sont enclins à être plus rebelles que leurs frères et sœurs plus âgés. Leurs données recueillies, qui ont examiné des milliers de groupes de frères aux États-Unis et en Europe, ont montré que les enfants de la naissance sont 25 à 40 pour cent plus susceptibles d’avoir de graves problèmes à l’école ou avec la loi.

Une explication possible de ces résultats est que les styles parentaux peuvent changer selon l’ordre de naissance. Par exemple, les premiers-nés reçoivent souvent toute l’attention des parents, alors que les frères et sœurs plus jeunes doivent rivaliser pour attirer l’attention. Et, à mesure que la famille grandit, la dynamique change.

«Le premier-né a des modèles, qui sont des adultes, et le deuxième, des enfants plus jeunes, ont des modèles qui sont légèrement irrationnels, à deux ans, vous savez, leurs frères et sœurs plus âgés», a déclaré Doyle. «Les investissements parentaux sont différents, et les influences de la fratrie contribuent probablement aux différences que nous observons sur le marché du travail et à ce que nous trouvons dans la délinquance, mais il est très difficile de séparer ces deux choses parce qu’elles se produisent en même temps.

Ne vous inquiétez pas si vous êtes un second-né, cependant, cette recherche ne signifie pas que vous êtes condamné à une vie de crime et de chaos, mais seulement que votre ordre de naissance pourrait avoir un peu plus d’importance que vous ne le pensez!

loading...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *