Chat-thérapie : 10 avantages de vivre avec un chat

Ils sont doux, indépendants et affectueux, et bien que les chats exigent beaucoup moins d’attention que les chiens et sont plus indépendants. Posséder un chat ou un chaton peut fournir de multiples avantages pour votre santé. Que vous possédiez un chat amical ou un introverti tranquille, le sens de la camaraderie et de l’amour que vous avez pour votre animal de compagnie peut être tout aussi enrichissant que toute autre amitié.

Réduit le stress et l’anxiété: Posséder un chat peut être apaisant et déclenche des produits chimiques calmants dans le corps, ce qui diminue les niveaux de stress et d’anxiété. Une simple séance de caresses est souvent suffisante pour détendre les propriétaires et les distraire des autres soucis.
Diminue le risque d’accident vasculaire cérébral: Les études montrent que les propriétaires de chats sont moins susceptibles d’avoir un accident vasculaire cérébral que tout autre propriétaire d’animal de compagnie.
Avantages thérapeutiques: L’effet apaisant de posséder un chat déclenche la libération de l’ocytocine, l’hormone connue pour induire des sentiments d’amour et de confiance. Les personnes traversant des périodes difficiles de deuil rapportent que parler à leur animal de compagnie aide à comprendre leurs sentiments, car il est souvent plus facile de parler à quelque chose qui ne répond pas et ne peut pas juger qu’un autre être humain. De plus, une étude a révélé que les enfants autistes étaient plus susceptibles d’être moins anxieux et calmes lorsqu’ils caressaient un chat.
Augmente l’immunité: L’exposition aux poils d’animaux dans la maison augmente la résistance aux allergènes, diminue les risques d’allergies et d’asthme.
Abaisse la tension artérielle: Les propriétaires de chats sont connus pour avoir une pression artérielle plus basse que les propriétaires non-chats en raison de la présence apaisante des chats. Une étude a été menée avec une salle pleine de propriétaires de chats. Dans l’étude, les propriétaires parlaient à haute voix, ce qui naturellement élevait les niveaux de pression artérielle, mais lorsque les propriétaires ont été observés en parlant avec leurs chats, leur tension artérielle est restée constante.
Diminue le risque de maladies cardiaques : Une étude menée par l’Université du Minnesota Stroke Institute à Minneapolis a montré que ceux qui ne possèdent pas de chats sont 30-40% plus susceptibles de mourir de crises cardiaques que leurs homologues propriétaires de chats.
Réduit les taux de triglycérides et de cholestérol: Les taux élevés de triglycérides et de cholestérol contribuent aux maladies cardiaques et sont symptomatiques du diabète de type 2 ainsi que des accidents vasculaires cérébraux, du foie et des reins. Naturellement, les réductions de ces niveaux conduisent à une diminution du risque de ces maladies.
Augmente la sociabilité : La possession de chat fournit un démarreur normal de conversation et peut augmenter la capacité de socialiser du propriétaire. Une étude a révélé que les femmes étaient plus attirées par les hommes qui possédaient des chats parce que la possession de chats suggère souvent la sensibilité et l’intelligence.
Fournir de la compagnie: Posséder un chat réduit les sentiments de solitude. Bien que les chats soient souvent connus pour leur indépendance, le lien entre un chat et son propriétaire renforce la camaraderie. Une étude suisse menée en 2003 a révélé que posséder un chat est similaire à avoir un partenaire romantique.
Réduit votre empreinte carbone: Une étude réalisée en 2009 a révélé qu’au cours de sa vie, les ressources nécessaires à l’alimentation d’un chien ont la même empreinte écologique que celle d’un Hummer. Pendant ce temps, les chats – qui mangent moins en général et sont plus susceptibles de manger du poisson que les produits aromatisés au maïs ou au bœuf – ont seulement l’empreinte carbone approximative d’une Volkswagen Golf.

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *