Ce qui arrive à votre après avoir mis du vernis

Le vernis donne cette touche supplémentaire de couleur et de caractère aux ongles des mains et des pieds ; la variété de couleurs et de textures semble presque infinie et si vous souhaitez tous les essayer vous pouvez le retirer pour en appliquer un autre immédiatement.

Pourtant, les abus de vernis à ongles à long terme peuvent non seulement endommager vos ongles, les jaunir et les sécher, mais peuvent aussi être nocifs pour votre santé. Pourquoi est-ce le cas et comment peut-on l’éviter ?
Composants toxiques

Les causes de la toxicité des vernis sont dues à certains de ses composants, tels que :

1. Toluène. C’est un solvant qui donne aux ongles une finition lisse tout en préservant la couleur. Cependant, il peut causer des perturbations du système nerveux central et de fertilité. Lorsque le vernis est de mauvaise qualité, le toluène peut causer des maux de tête, des faiblesses, des évanouissements et des nausées.

2. Formaldéhyde. C’est un gaz incolore qui aide à augmenter la durabilité du vernis. Cependant, cela reste une substance toxique et cancérigène, qui peut entraîner des dermatites et même des brûlures chimiques chez les personnes allergiques ; dans les cas les plus graves, elle est responsable de troubles cardiaques et de convulsions.

3. Dibutyl Рhthalate (DBP). Utilisé comme parfum, ce produit huileux, clair et incolore peut provoquer des perturbations endocriniennes, des maladies gynécologiques et respiratoires.

4. Camphre. En grande quantité, le camphre est toxique s’il est ingéré et peut causer des convulsions, de la confusion, de l’irritabilité, de l’hyperactivité neuromusculaire, des hallucinations, des nausées, des vomissements et des étourdissements.
Comment choisir un vernis à ongles

En raison de la toxicité de ces substances, il n’existe actuellement aucun vernis sur le marché qui ne présente aucun risque. Il suffit de faire attention au libellé sur les bouteilles ; en particulier :

« 5-Free » signifie que le produit ne contient pas de formaldéhyde, de ses résines dérivées, de toluène, de DBP ou de camphre.
« 3-Free » signifie que l’émail ne contient que trois composants, à savoir le formaldéhyde, le DBP et le toluène.

Si des produits non toxiques peuvent être utilisés, alors pourquoi hésiter?

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *