10 troubles psychologiques singuliers dont vous ignoriez l’existence

Saviez-vous que selon les statistiques, environ un quart de la population mondiale souffre de troubles psychologiques ? Le cerveau, en effet, est l’un des organes les plus délicats du corps humain et peut provoquer des problèmes comportementaux, cognitifs ou émotionnels . Bien que des troubles mentaux similaires puissent être considérés différemment selon l’environnement culturel ou social, le diagnostic clinique semble reposer sur une classification assez homogène et claire. Voici donc quelques troubles pour le moins singuliers …
1. Syndrome de Quasimodo.

Le syndrome de Quasimodo (techniquement dysmorphophobie ) est un trouble mental lié à une perception déformée de son corps . Les symptômes de cette maladie dépendent d’une mauvaise acceptation de leur apparence et d’une exagération des défauts ; une personne atteinte de dysmorphophobie a tendance à regarder dans le miroir de manière excessive, a une très faible estime de soi et montre de graves problèmes sociaux, relationnels et émotionnels.
2. Le syndrome d’Alice.

Le syndrome d’Alice au Pays des Merveilles (ou AIWS) affecte en particulier le domaine du traitement visuel des intrants (en raison d’une activité électrique anormale) et pousse ceux qui sont affectés à des conceptualisations déformées de l’environnement et d’eux – mêmes , lui faisant sentir son corps trop petit ou trop grand par rapport aux objets environnants (ou vice versa).

3. Érotomanie.

Une personne avec érotomanie nourrit la croyance infondée qu’une personne particulière – généralement célèbre ou d’un rang plus élevé – éprouve des sentiments d’amour envers lui . Cette croyance, étant obsessionnelle, pousse l’érotomane à capter les signaux d’amour de la même personne, l’amenant parfois à commettre des actes de violence.
4. Le syndrome d’Adele.

Le syndrome d’Adèle concerne les comportements obsessionnels et les états dépressifs qui découlent d’une déception amoureuse . Appelé cela parce que diagnostiqué sur Adèle Hugo (fille de Victor Hugo) , ce syndrome peut pousser la personne atteinte à l’alcool, à jouer, à s’isoler, à perdre tout intérêt en dehors de l’objet de fixation.
5. Trouble de l’identité dissociative.

Ce trouble peut être diagnostiqué chez les personnes qui montrent qu’ils ont au moins deux personnalités distinctes et distinctes qui alternent au niveau inconscient . La DDI repose sur de graves traumatismes du passé, qui remontent généralement à l’enfance: la capacité à séparer les expériences et les souvenirs fonctionnerait comme une arme de défense contre les événements négatifs vécus auparavant.

6. Syndrome de Fregoli.

Selon les spécialistes, le syndrome de Fregoli conduirait à un sentiment de persécution perpétuelle , ainsi qu’au sentiment que les personnes qui l’entourent sont réellement le persécuteur déguisé pour ne pas être reconnu.
7. Le syndrome de Capgras.

Souvent accompagné de schizophrénie, le syndrome de Capgras amène toute personne atteinte à penser qu’un être cher (ou même lui-même) a pu être remplacé par un double . Le double serait autrement attribué actions négatives qui, en réalité, seraient effectuées par le malade.
8. Trouble obsessionnel-compulsif.

Ce trouble consiste en une série de pensées obsessionnelles liées à certains «rituels» ou actions répétitives (compulsions) qui, si elles ne sont pas complétées, entraîneraient chez la personne atteinte une anxiété grave.
9. Cryptomnésie.

La cryptomnésie est un trouble mnémonique lié à la confusion entre la réalité et la fantaisie . Une personne atteinte de cryptomnésie pourrait penser que des événements ont vraiment été imaginés ou que des événements imaginaires sont vraiment réussis.
10. Parafrenie.

Une personne souffrant de parafrenie souffre d’un double inconfort, découlant de deux conceptions opposées de soi : d’une part la paranoïa , qui conduit la personne à se sentir persécutée et en danger; de l’autre, la mégalomanie , qui l’oblige à attribuer des états exagérés (origine divine, immortalité, puissance, etc.) et ne correspondant pas à la réalité.

loading...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *